Le financement provisoire répond aux besoins à court terme de l’emprunteur (habituellement sur une période d’entre trois mois et trois ans, en général). Parmi ceux qui choisissent cette option, certains ont besoin de flexibilité en attendant de décider de l’avenir d’un actif (par exemple, possibilité de vendre, changement imminent dans la structure de propriété, volonté de faire concorder le terme hypothécaire avec l’échéance d’un bail ou planification opérationnelle) ou de temps pour coordonner une solution de financement classique.

Dans le cas des actifs industriels, le financement de courte durée peut représenter une solution stratégique si un grand nombre des baux de la propriété arrivent à échéance sous peu. La flexibilité de cette solution peut donner le temps à l’emprunteur de négocier de nouveaux baux ou de trouver de nouveaux locataires, ce qui, à terme, positionnera favorablement la propriété pour un financement classique.

Un financement provisoire est généralement assorti d’un taux d’intérêt variable et d’une possibilité de remboursement anticipé. Des flux de trésorerie stables et un historique d’exploitation solide sont des facteurs clés pour ce type de financement.

Communiquer avec un expert du financement

Yohan Kadoch
Directeur, Financement commercial

Pierre Leroux
Vice-président adjoint, Financement commercial

Simon Verdy
Vice-président adjoint, Financement commercial

Benoit Allaire
Directeur, Financement commercial

Jonathan Philipps
Directeur, Financement commercial

Lina Angelini
Analyste principale

card_thumb_commercial

Ressources de financement

Le seul endroit donnant accès aux plus récentes idées et nouvelles en matière de prêts commerciaux.

SUNPFNWEB05